Financer son Bilan de Compétences

Créé en 2015, le CPF – Compte Personnel de Formation, a été réformé en profondeur en 2019.
Quel rapport entre lui et votre Bilan de Compétences ? Que peut-il vous apporter ? Comment fonctionne-t-il ? Toutes les réponses ici !


Ce qu’est le CPF

Le 1er janvier 2015, le CPF – Compte Personnel de Formation – entre en vigueur. Son rôle : permettre à chacun de se former tout au long de sa carrière professionnelle. Il concerne toutes les situations personnelles, ainsi que tous les types de contrats de travail. Il n’est d’ailleurs pas lié à une entreprise mais bien au titulaire. Ainsi, le titulaire conserve ses droits même en cas de rupture d’un contrat de travail.

Le CPF a remplacé le DIF, tout en reprenant le solde qu’il contenait. Pour ceux qui ne l’auraient pas encore fait, il est encore temps de les récupérer mais ne tardez pas ! Vous avez jusqu’au 30 juin 2021 pour les enregistrer dans votre compte personnel de formation. Au-delà de cette date, ces heures seront perdues…

Il vous suffit de récupérer l’attestation de droits DIF que votre employeur vous a fournie en 2015. Ensuite, saisissez son montant sur votre compte, téléchargez le justificatif et enregistrez votre solde pour qu’il soit automatiquement converti en euros.

Pour accéder à la procédure complète, cliquez ici.

Le 6 septembre 2018, le Journal Officiel publie la réforme du CPF, dans le cadre de la réforme de la formation professionnelle.

Sa principale transformation ? Jusqu’à 2018, ce compte était crédité chaque année de 24 heures de formation. Depuis 2019, les heures sont converties en euros, plus concrets et compréhensibles pour chacun. 


Les formations éligibles au CPF

Il n’existe pas de liste de formations éligibles au CPF puisque toutes celles qui sont certifiantes et qualifiantes sont concernées.

Vous ne pouvez donc pas faire d’erreur : toutes les formations enregistrées sur le CPF sont éligibles.

Vous retrouverez :

  • Les bilans de compétences
  • Les certifications enregistrées dans le répertoire national des certifications professionnelles (RNCP)
  • Les attestations de validation de blocs de compétences correspondant à une partie de certification inscrite au RNCP
  • Les certifications et habilitations enregistrées dans le répertoire spécifique correspondant à des compétences professionnelles complémentaires aux certifications professionnelles.
  • Les actions permettant de faire valider les acquis de l’expérience (VAE)
  • Les permis B et poids lourds (préparation aux épreuves théoriques et pratiques)
  • Les formations destinées aux repreneurs et créateurs d’entreprises,
  • Celles destinées aux sapeurs-pompiers volontaires dans le cadre de l’exercice de leurs missions. (article L1424-2 du code général des collectivités locales)
  • Les formations des bénévoles et volontaires en service civique dans le cadre de leurs missions. À noter : seuls les droits acquis au titre du compte d’engagement citoyen peuvent financer ces actions.

Votre budget Formation

Les heures acquises jusqu’à 2018 sont valorisées à 15€ chacune pour un salarié à temps complet. Depuis 2019, le CPF est crédité de 500 € par an pour la majorité des salariés. Ceci concerne : les salariés à temps partiel travaillant plus de 50% du temps complet, les travailleurs indépendants, et au prorata pour les salariés à temps partiel ou en CDD. 

Il est plafonné à 5000€, et ne peut en aucun cas vous être payé sous une autre forme. N’oubliez pas que son but est d’être utilisé pour votre formation uniquement.

Pour un salarié non qualifié, n’ayant pas un niveau V de qualification (niveau CAP), le compte se crédite à hauteur de 800€ par an et est plafonné à 8000€.

Les travailleurs saisonniers ont la possibilité de bénéficier, en application d’un accord ou d’une décision unilatérale de l’employeur, de droits majorés sur leur CPF.

A noter : il est valable tout au long de la vie. Donc en cas de rupture de contrat (démission, licenciement quel que soit son motif, rupture conventionnelle), le compte CPF ne remet pas les compteurs à zéro. 

De plus, les employeurs ont la possibilité d’abonder le CPF pour dépasser les plafonds légaux.

Le Bilan de Compétences est, chez Up’nCO, situé entre 1500 et 1800€, selon la formule choisie. Ce qui laisse de la marge pour financer par la suite une autre formation certifiante et qualifiante


Informer ou solliciter son employeur… ou pas

Si le salarié souhaite réaliser sa formation hors temps de travail, inutile d’en informer l’employeur. Le compte personnel de formation est bien personnel, et le choix de la formation à financer appartient exclusivement au titulaire.

Dans le cadre d’un bilan de compétences, nous conseillons de préférer une réalisation hors temps de travail, parce que l’on ne sait jamais à l’avance ce que le Bilan de Compétences va générer. Peut-être qu’il sera le révélateur d’une reconversion professionnelle, peut-être qu’il vous mènera à une nouvelle formation… et peut-être qu’il vous remotivera dans votre emploi actuel. 

Le Bilan de Compétences dure un maximum de 24 heures, réparties sur plusieurs mois afin de vous donner le temps nécessaire à vos recherches. Prendre le temps de l’exploration est une condition de réussite de votre Bilan.

Il vous faudra écouter vos craintes, évaluer vos besoins… et ceci prend du temps.

Lors de votre entretien préalable, avant la validation de votre formation, vous pourrez valider avec le centre de bilan de compétences un agenda de vos rendez-vous, afin qu’ils s’accordent au mieux avec votre propre emploi du temps.


Dans le cadre d’une formation effectuée sur le temps de travail, le salarié doit demander un accord à son employeur. Il dispose alors d’un mois pour répondre, délai au-delà duquel l’absence de réponse signifie l’accord de l’employeur. Si la formation représente un coût supérieur au compte du salarié, il aura également tout intérêt à demander la prise en charge de l’abondement à son employeur.

En revanche, si le coût est supérieur mais que le salarié souhaite le financer par ses propres moyens, il a la possibilité d’abonder directement sur son CPF au moment de la validation de la formation, en réglant le surplus par carte bancaire.


Créer son compte CPF

L’inscription est des plus simples, le but étant qu’il soit accessible à tous à partir de 16 ans. Le lien vers votre compte personnel de formation est accessible ici.

Dans la pratique :

  • Se munir d’une adresse email et de son numéro de sécurité sociale
  • Cliquer sur l’onglet « J’accède à mon compte » 
  • Cliquer sur « Je m’inscris »
  • Saisir nom, prénom, date de naissance, numéro de sécurité sociale, numéro de téléphone, et adresse email
  • Cliquer sur « Continuer »
  • Indiquer son diplôme le plus élevé et son année d’obtention
  • Choisir son mot de passe (8 caractères dont au moins une majuscule, une minuscule ou un chiffre)

Mobiliser son CPF

Vous pouvez utiliser votre CPF par le site www.moncompteformation.gouv.fr, mais aussi par l’appli CPF sur smartphone ou tablette.

Le site Internet

Une fois que vous êtes inscrit, recherchez votre formation dans la barre de recherche. Indiquez le mot clé qui vous semble correspondre à votre besoin, puis la ville où vous souhaité être formé.

Vous avez la possibilité de choisir des formations « en centre » ou « à distance ».

Si vous connaissez le nom de l’organisme que vous souhaitez choisir, vous pourrez l’indiquer dans les filtres et voir plus aisément les formations qu’il propose.

Voir plus

L’appli CPF 

Téléchargez l’appli sur votre smartphone. Vous choisissez alors votre formation comme sur le site : par un mot clé puis par lieu de formation. 

Sur l’appli, vous aurez également accès à de nombreuses informations. Les métiers qui recrutent, les offres d’emploi correspondantes à votre profil, les formations qui permettent d’optimiser ses chances pour les emplois auxquels on souhaite postuler, les statistiques des formations quant à l’insertion professionnelle, et l’agenda des sessions.


Quel que soit votre choix, la validation d’une formation se fait ensuite en trois étapes :

  • Vous créez la demande d’inscription à votre formation,
  • L’organisme de formation a alors un délai de 2 jours ouvrés pour valider – ou invalider – votre demande,
  • Vous avez alors quatre jours ouvrés pour accepter sa proposition. Ceci entraîne la mobilisation de vos droits CPF, et éventuellement le règlement du reste à charge (abonnement individuel de votre compte formation CPF) par carte bancaire,
  • Vous n’avez plus rien à faire, c’est l’organisme de formation qui gère le reste des démarches.

Cas particuliers 

La fonction publique

Les agents de la fonction publique et les contractuels, comme tous les autres salariés, peuvent bénéficier du CPF. Ce n’est possible que depuis le 1er janvier 2017, et leur compte reste crédité en heures. Ils acquièrent 48h par an, et un crédit d’heures supplémentaires (jusqu’à 150h en plus) s’il s’agit de prévenir une situation d’inaptitude à l’exercice des fonctions.

Les jeunes diplômés

Pour les jeunes diplômés, le CPF aussi est accessible avant même la prise d’un premier poste. Pour celui qui aura commencé son activité professionnelle avec un contrat d’alternance ou de professionnalisation, le compte aura déjà commencé à cumuler des droits.


Contribution au CPF

Ce sont les entreprises qui financent le CPF. Elles consacrent 0,55% de leur masse salariale brute au financement de la formation lorsqu’elles comptent moins de 11 salariés, et 1% lorsqu’elles comptent 11 salariés ou plus. Elles versent ce montant à l’OPCO dont elles relèvent.

mise à jour le 6 mai 2020